La Thaïlande pendant la saison des pluies : ça vaut le coup et on vous dit tout !

Publié
Auteur
Par Odasie
Catégorie
Blog

« Partir ? Ne pas partir ? Oui mais quand ? ... »
C’est autant de questions que l’on peut se poser avant un voyage. Alors si vous aussi vous hésitez, cet article est pour vous !


La mer d’Andaman sous la pluie
  

Les pays de l’Asie du Sud-Est, et principalement la Thaïlande, font rêver de plus en plus de voyageurs qui se décident à y partir pendant la haute saison, c’est-à-dire la période hivernale en Europe. 
Malheureusement pour nous, habitants de l’hémisphère nord, les vacances nationales d’été correspondent à la saison des pluies en Thaïlande. Ce constat peut vous faire hésiter lorsque vous planifiez vos prochaines vacances annuelles. Mais faut-il réellement éviter le pays du sourire pendant cette période ? On vous dit tout dans cet article.

 

Quand la saison des pluies débute-t-elle ?

La saison des pluies en Thaïlande se situe principalement entre le mois de juin et le mois d’octobre. Durant le mois de juin, les averses ne sont pas très fréquentes et le temps reste ensoleillé. À cette période, les perturbations durent en moyenne quelques minutes par jour et les températures ne sont pas affectées puisqu’on jouit tout de même d’un climat autour de 30ºC.
C’est au cours des mois de juillet et août que l’on peut ressentir le changement de saison. Durant ces deux mois le climat se modifie et laisse place à des pluies et orages au cours de la journée.

Néanmoins, prenez-en compte que tout le pays n’est pas concerné, les îles du Golfe de Thaïlande disposent d’un climat bien plus attractif à cette période. Ce qui vous permet de pleinement profiter de la plage, et de ses activités phares telles que la plongée ou les sorties en mer.

Enfin, les mois de septembre et octobre sont considérés comme les plus pluvieux. De nombreuses régions sont sujettes à des pluies abondantes. Mais encore une fois, n’oubliez pas que d’autres parties de la Thaïlande restent attractives durant cette période !


Depuis plusieurs années, la saison des pluies est de moins en moins marquée. En effet, elle a réduit en intensité comparé à une certaine époque où l’on pouvait réellement constater que l’on entrait et sortait de celle-ci. Plus récemment,  et certainement dû au changement climatique, la saison des pluies est plus éparse, ce qui permet de profiter toute au long de l’année d’un climat très appréciable.

 

Il n’y a pas de pire moment pour visiter la Thaïlande puisqu’il y a toujours une destination plus agréable qu’une autre en fonction des périodes. 

 

Chauffeur de tuktuk sous la pluie de Bangkok
 

Une faible affluence touristique et des prix accrocheurs 

Voyager en Thaïlande pendant la saison des pluies équivaut à prendre des vacances aux mois de septembre et octobre en France : de nombreux avantages en découlent !

La fréquentation étant bien plus forte de la mi-novembre à la mi-mars, les autres mois de l’année sont relativement calmes. En évitant les foules de touristes, vous bénéficiez d’une tranquillité non négligeable. Vous pourrez davantage apprécier vos déplacements et vos visites au cours de votre séjour.

De plus, même si le pays est très accueillant, durant cette période vous serez reçu de manière plus remarquable, puisqu’il y a peu de touristes. Vous pourrez ainsi découvrir la culture locale de plus près.

Par ailleurs, il est appréciable de pouvoir profiter des logements et activités à bas prix. Principalement dans le sud du pays. Comme les hôtels se doivent de remplir leurs chambres, ils n’hésitent pas à réduire leurs tarifs. Cependant, à Bangkok les prix restent généralement les mêmes car c’est une ville très visitée tout au long de l’année.

Coucher de soleil sur l’une des plages de Koh Samui


Que visiter & où partir pendant la saison des pluies ?


Si vous prévoyez de partir en Thaïlande pour vos vacances estivales sachez que les principales zones impactées par la mousson sont celles qui se situent au Nord, Nord-Est et du côté de la mer d’Andaman (Phuket et Krabi, par exemple).
Ainsi, privilégiez le sud de la Thaïlande du côté des îles du Golfe. C’est une zone où les pluies de mousson sont bien moins présentes puisque la saison sèche a lieu de janvier à août.

Voici quelques destinations que nous pouvons vous conseiller afin d’éviter au maximum le mauvais temps :

  • Koh Samui, Koh Phangan & Koh Tao : cet archipel fait partie des meilleures destinations de Thaïlande car il est peu affecté par le changement des saisons. De mai à fin juin, le temps y est bien ensoleillé et agréable avec des températures élevées. Il n’y pleut pas ou que très peu. C’est la deuxième partie de l’année la plus fréquentée, pour ces destinations. De juillet à septembre, il y fait encore chaud mais il y a quelques pluies rafraichissantes. C’est donc une bonne période pour visiter l’île, avec des températures plus fraîches et peu de touristes.

Exemples de destinations au fil des saisons – photo Insider Journeys

  • Koh Samet et Pattaya : situés sur la côte Est de la Thaïlande et non loin de Bangkok, ces deux spots sont majoritairement épargnés par la pluie tout au long de l’année et vous permettent de bien profiter du soleil.

De mai à octobre, vous pouvez aussi vous rendre dans les provinces de Kanchanaburi et de Prachuap Khiri Khan (Hua Hin) qui sont moins touchées durant la saison des pluies. Ce sont des régions où vous pouvez réaliser de nombreuses activités comme une sortie aux chutes d’Erawan ou une balade sur la rivière Kwaï, par exemple.

Cascades d’Erawan, Kanchanaburi – photo Kanate Chainapong/Getty Images

Enfin, visiter Bangkok reste très envisageable pendant la saison des pluies. La capitale du pays est cependant sujette à de forts orages de courte durée. Cela étant, vous pouvez tout de même prendre le temps de visiter la ville pendant une partie de la journée puisque la pluie tombe généralement en fin d’après-midi.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez partir en Thaïlande, n’hésitez pas à nous contacter