Les principaux temples de Bangkok : infos bien pratiques !

Publié
Auteur
Par Odasie
Catégorie
Blog

Les principaux temples de Bangkok

La Thaïlande possède plus de 28 000 temples à travers le pays et sa capitale, Bangkok, n’en compte pas moins de 400 à elle seule !

 

Celle que l’on surnomme “la cité des Anges” est un lieu sans pareil qui surprend autant par ses contrastes culturels que par l'atmosphère bouillonnante qui y règne. Épicentre de la street food asiatique, la capitale du siam regorge aussi de bâtiments et de temples historiques. 
Un important nombre de points culturels sont à découvrir au coeur de la capitale. Si les temples font partie intégrante des incontournables de la ville, il peut être parfois difficile d’en faire une sélection.
L’équipe Odasie vous propose une liste des 5 temples incontournables que vous pourrez visiter à nos côtés lors de votre prochain voyage en Thaïlande !

 

Le Wat Phra Kaew, le temple au bouddha d’émeraude

 

Le Grand Palace, temple du Bouddha d’émeraude, Bangkok - photo AsiaWebDirect 

 

Le Wat Phra Kaew, situé au coeur du Palais Royal de Bangkok, est le temple le plus connu et le plus sacré de Thaïlande car il abrite une sculpture du Bouddha datant du 15e siècle taillée dans une pierre de Jade, devenue le symbole du lieu. Au coeur du palais on y retrouve la statue de Bouddha d’émeraude qui contrairement à son nom n’est pas en émeraude. Perchée à 11 mètres et d’une hauteur de 76 centimètres, la statue la plus vénérée du pays apporterait prospérité et pouvoir.

Il faut savoir que le Bouddha d’émeraude possède diverses tenues qui varient au fils des saisons et qui sont changées par le roi lui-même 3 fois dans l’année : durant la saison chaude, la saison des pluies et la saison froide. 

Pour accéder au Palais Royal, l’entrée coûte 500 baht (14€) par personne. Il y est entièrement interdit de prendre des photos de la statue de bouddha ou de visiter les lieux vêtue d’habits trop courts. Il est obligatoire pour les visiteurs d’avoir les jambes et les épaules couvertes (on vous conseille de porter un pantalon ou une longue jupe). Autrement l’entrée vous y sera refusée. 

 

Le Wat Pho, le temple du bouddha couché

La statue du Bouddha couché - Photo Pxhere

Le Wat Pho, qui se situe à côté du Grand Palais, est le temple le plus visité de Bangkok. Il abrite un bouddha couché recouvert de feuilles d’or, long de 46 mètres et haut de 15 mètres. Cette impressionnante statue représente Bouddha sur son lit de mort et illustre son ascension vers le nirvana. 

Au sein du temple vous retrouverez la plus grande collection de Bouddhas du pays ainsi que la première école de massage thaïlandaise où vous pouvez vous faire masser au coeur d’un des lieux les plus sacrés du pays.

Les frais d'entrée du temple sont de 100 baht (environ 2,85€) par personne.

 

Le Wat Traimit, le temple du Bouddha d’Or

Le Wat Traimit, temple du Bouddha d’Or - Photo Planete3w

Le Wat Traimit est un temple connu pour y abriter la très imposante et vénérée statue du Bouddha d’Or. Haute de 3 mètres et pesant environ 5,5 tonnes, c’est la plus grande statue en or au monde. 

L’histoire raconte que ce Bouddha était à l’origine recouvert d’une épaisse couche de plâtre intentionnellement utilisée par des moines pour protéger la statue de la convoitise des birmans. Dans les années 50, lors de la construction d’un nouveau bâtiment, les moines décidèrent d’y loger la statue recouverte de stuc. Au cours des travaux, malgré toutes les précautions prises, les ouvriers firent tomber la statue dans la boue. Cet incident fut considéré comme un mauvais présage et amena l’ensemble des personnes présentes sur le chantier à partir. Le soir même eut lieu un fort orage et, lorsque le lendemain le responsable du temple retourna sur le chantier, il essuya la statue de la boue qui l’avait recouverte pour y découvrir une fissure laissant apparaître du métal doré. Les équipes sur place se rendirent ainsi compte que la statue longtemps recouverte était entièrement faite d’or. Depuis, le petit temple de Wat Traimit est devenu un temple de renommée mondiale et l’un des temples les plus visités de Bangkok.
Deux musées sont à visiter au sein du Wat Traimit : le musée sur l’histoire et la découverte du Bouddha d’or ainsi que le musée sur l’histoire de la communauté chinoise de Bangkok.

Accès : le temple se situe à proximité de la gare Hua Lamphong dans le quartier chinois. Il est ouvert de 9h à 17h et son entrée vous coûtera 40 baht (environ 1€)

 

Le Wat Saket, le temple de la Montagne d’Or

Le Wat Saket de nuit, le temple de la montagne d’or - Photo Kupernic

Le Wat Saket, ou le Temple de la Montagne d’Or, est un lieu moins fréquenté par les touristes. Il est accessible après avoir gravit les 318 marches menant au sommet de la colline sur laquelle il se situe et où l’on y retrouve un Chedi doré haut de 58 mètres. La montée se fait de façon assez simple, les marches ne sont pas hautes et de nombreuses personnes s'arrêtent pour réaliser une pause et faire sonner certaines des 90 cloches qui ornent le chemin. Le parcours est ponctué de statuettes et d’une importante végétation, ce qui est très appréciable au sein d’une dynamique capitale comme Bangkok. A votre arrivée au sommet, vous pourrez profiter de la vue panoramique qu’offre la hauteur du temple sur la ville des anges. 

L'entrée dans le Wat Saket est de 50 baht (environ 1,43€) et contrairement à la majorité des temples, il ne vous est pas demandé de retirer vos chaussures lorsque vous entrez dans l'édifice. 

 

Le Wat Arun, le temple de l’aube

Le Wat Arun, Bangkok - Photo de Tamas Kauffmann, Pixabay 

Le temple emblématique de la capitale est situé le long de la rive droite du fleuve Chao Phraya. Il tire son nom de la divinité hindoue de l’aube : Aruna.
Le complexe comprend un Prang central (sorte de tour) haut de 82 mètres et est entouré de 4 autres petits Prangs situés aux différents coins du site.
Ce magnifique temple est incrusté de porcelaine colorée, le rendant unique et très impressionnant  de jour comme de nuit grâce aux éclairages le reflétant sur le fleuve. 
L’entrée du Wat Arun est de 50 Baht (environ 1,43€). Avant d'accéder au temple, vous pouvez y visiter les jardins alentours où vous y verrez certainement un petit marché et diverses animations.

 

Informations pratiques :

Temple Chiang Mai - Photo de aiworldexplore, Pixabay

Comme dans chaque pays, il existe des us et coutumes qu’il est important de respecter. 

Les temples étant des lieux de replis, de méditation et de recueillement, par respect, il est important pour les visiteurs de se couvrir les épaules et les jambes. Que l’on soit un homme ou une femme, la règle est la même : une tenue correcte est exigée. 

Dans la majorité des temples, il est demandé de retirer ses chaussures avant d’entrer dans l’enceinte. Ne soyez donc pas étonné d'apercevoir de nombreuses paires à l'entrée des monuments. Enfin, comme dans le temple du Bouddha d'émeraude, il peut arriver que certains lieux saints interdisent de prendre des photos.

Dernier petit conseil, partez assez tôt à la découverte des temples pour bénéficier de températures plus agréables et éviter les nombreux touristes.

Chez Odasie, nous vous garantissons un encadrement complet. Tous vos transports sont organisés en amont et vos visites seront accompagnées d’un guide privatif qui vous transmettra des informations historiques sur les monuments ainsi que des anecdotes propres à chaque lieu.